Rencontre avec … Yaël Hassan

Mardi 9 mars de 17h15 à 18h30, nous avons reçu Yaël Hassan pour une rencontre très enrichissante autour de son roman Albert le toubab  et de toute son œuvre.

De ses débuts avec « Un grand père tombé du ciel » pour lequel nous l’avions invitée en 1997 lors de notre première édition de « l’Echappée-livres » à son prochain roman à paraître en septembre « Rue Stendhal », ce fut un parcours en littérature de jeunesse auquel les adultes et les enfants présents ont participé, semble-t-il, avec beaucoup de plaisir.

Il faut dire que Mme Hassan a une trajectoire assez originale dans le milieu de l’édition jeunesse.

Sélectionnée en 1996 dans le cadre d’un concours d’écriture pour son premier roman, elle n’a ensuite pas cessé d’écrire pour les enfants, sans avoir à se soucier de trouver un éditeur, ceux-ci étant toujours disposés à publier ses textes.

Ses livres sont régulièrement proposés en lecture dans les écoles en raison des thèmes de société très sensibles qu’elle développe : relation grand-parents/enfants, racisme, intégration, banlieue, mémoire de la Shoah, conflit israëlo-palestinien, et tout récemment esclavage domestique… Ses romans, parfois tristes, toujours émouvants, souvent drôles, nous questionnent sur notre société et son histoire.

Elle est également une ardente militante de la défense de la langue française et de la lecture. Nous vous conseillons la lecture de « Suivez-moi jeune homme ». Ce roman relève le pari lancé par Bernard Pivot aux auteurs français de parrainer l’un des cent mots en danger de la langue française… Séduite par ce défi, elle les a tous parrainés en un seul livre. Quel exploit ! Ce livre a d’ailleurs été sélectionné cette année par le Prix littéraire des collégiens de Haute-Savoie.

Enfin, elle nous a annoncé la parution prochaine de la suite de son best seller « Momo, petit prince des Bleuets », qui portera le titre de « Momo, des coquelicots »…

Nous remercions l’auteur et son public pour ce moment fort de L’Echappée-livres 2010 et souhaitons revoir Yaël Hassan dans notre belle ville d’Annecy (la plus belle ville du monde, dixit les enfants de l’école Carnot !), avant 12 ans…

Yaël Hassan à BonlieuYaël Hassan à Bonlieu